Mylène VERTONE

Née en 1958, Mylène grandit sous la lumière de Provence.

C’est son grand-père sculpteur qui l’initie aux règles de l’art, du dessin, elle l’observe enfant, émerveillée par les élans fougueux dans la pierre et le bois.

Elle a écouté silencieuse tout au long de son enfance les conversations qu’il entretenait avec son ami René Char à l’Isle sur la Sorgue (84) sur leurs relations avec BRAQUE et PICASSO pour qui le monde pictural en pleine évolution se refaisait… Moments les plus intenses de l’art moderne.

Beaucoup plus tard, elle va traduire sa réflexion dans la peinture.

Son trait, qui dans ses premières toiles était autant de messages, traduit la présence quasi obsédante de l’HOMME, l’exhausse implacablement d’une manière presque autoritaire, c’est une recherche vers la pensée intérieure absolue. Elle aborde la puissance et la fragilité de l’être. Elle nous provoque pour mieux nous inciter à la réflexion, nous plonge dans un monde inquiétant, mystérieux où l’HOMME triomphe toujours vers l’espoir, un monde d’amour. Dans le deuxième temps de son œuvre, plus nature avec fougue et douceur, s’attaque aux environnements, dans un continent liquide émotionnel : élément plongeant dans l’infini, toujours vers l’espoir.

Vers un univers quasi cosmique où se mêlent des éléments comme l’eau et l’air :

Sublime mélange de tourments et d’espoir, traduit quelquefois avec sourde et sombre révolte dans cet océan où les bleus, les gris les violets… s’entrelacent pour nous conduire toujours vers la lumière.

La représentation de la nature présente, suggérée, évoquée avec cette douceur, nous entraîne vers l’apaisement et la sérénité.

Mylene has grown up in the south-east near Avignon, when her parents moved from the area of Paris.

The huge influence of her grandfather, in her art education, brought her to test lots of technics.

She listened quietly throughout her childhood the conversations he had with his friend René Char at Isle sur la Sorgue (84) about their relationship with BRAQUE and PICASSO for whom the pictorial world in full evolution was redone .. The most intense moments of modern art.

Later, she will try to reflect her mind in her painting

it’s often a picture she has thought about in her mind during a short or a long time and that came out of her in one day or even less when she took the decision to take the knife and the oil paint.

She does like painting on square canvas. And she plays with the color blue which is its favorite.

Vidéo de présentation réalisée par Pietro FRANCA